bienfaits vitamine d https://pharmaciefr.org/levitra-generique/ emplois de services de santé mentale


Home
L'ainfo locale en ligne


Ambérieu

Hommage

Hommage

Des enfants de résistants et d’alliés se retrouvent 70 ans après

Des enfants de résistants et d’alliés se retrouvent 70 ans après
Gillian Paterson, sujet de sa Majesté la reine d’Angleterre, s’est rendue à Ambérieu pour commémorer le crash de l’avion anglais abattu dans la nuit du 16 au 17 août 1943 en pleine seconde guerre mondiale. Son père était l’un des deux rescapés de ce crash, contrairement au sergent Bates, décédé dans le crash, dont le petit frère s’était lui aussi rendu à Ambérieu en 2010.


En 2010, c’était le maire Josiane Exposito et son équipe qui avaient reçu Alan David Bates, citoyen anglais et petit frère du sergent anglais James Dennis Bates, décédé à Saint-Germain dans le crash du Stirling MKIII de la Royal Air Force survenu une nuit d’août 1943.
Cette année, c’est le maire Daniel Fabre fraîchement élu qui a reçu la fille de James Lawson Paterson, nvigateur de l’avion et l’un des deux rescapés de ce crash qui constitue l’un des épisodes de l’histoire d’Ambérieu pendant la seconde guerre mondiale. Avec son époux, Gillian Paterson a rendu une nouvelle visite aux enfants des Ambarrois qui avaient porté secours à son père en l’accueillant tour à tour dans leur maison, avant d’organiser son retour en Angleterre où il est décédé en 1975.
C’est dans la nuit du 16 au 17 août, sur le trajet aller d’une mission de bombardement de la ville de Turin en compagnie de huit autres appareils de la Royal Air Force, que le Stirling MKIII a été abattu par un avion allemand. Il avait terminé sa course en se crashant dans un champ qui borde l’Albarine à hauteur du quartier de Saint-Germain. Des sept membres d’équipages, cinq Anglais et deux Canadiens, deux ont survécu après avoir sauté en parachute : James Paterson et McKinnon, un Canadien. Mais si James Paterson avait pu profiter de l’aide de la résistance locale qui l’avait caché aux Allemands pendant plusieurs mois, son camarade avait lui été livré à l’occupant par un médecin de Lagnieu, le médecin même qui l’avait soigné après s’être blessé en atterrissant à Vaux-en-Bugey… Mais après un passage par un camp de prisonnier, McKinnon avait pu lui aussi rentrer chez lui où il s’est éteint en 2007.
Depuis ce jour, une stèle réalisée “sous l’occupation nazie” en mars 1944, comme une inscription gravée sur la pierre le précise, rappelle cet événement de la seconde guerre mondiale à Saint-Germain. Elle avait été posée le 24 août 1944, quatre jours après la libération d’Ambérieu, afin de commémorer ce fait vieux de 70 ans. Les noms de l’équipage ont été ajoutés plus tard, quelque 50 ans après.
Pour sa première cérémonie officielle, Daniel Fabre était “très heureux” d’accueillir Gillian Paterson et les enfants des résistants qui s’étaient mobilisés pour aider le pilote anglais. Après son atterrissage, James Lawson Paterson avait pu en effet trouver refuge dans plusieurs familles d’Ambérieu, chez les Soffray, Rousset, Bouvier, Guinard, ou encore chez Lapierre, boulanger de son état qui l’avait fait notamment passer pour un sourd-muet. Grâce à Marcel et Ida Démia, un couple de résistants d’Ambérieu particulièrement actif pendant la guerre, James Paterson avait pu regagner l’Angleterre et fonder une famille.
Si les acteurs principaux de cet événement ont aujourd’hui disparu, leurs enfants eux se souviennent et entretiennent la mémoire de ces héros de la seconde guerre mondiale.

Photo : Gillian Paterson et son époux, en compagnie des enfants des résistants, du maire Daniel Fabre et de l’adjoint Gilles Piralla




advertising advertising
Comprar Clomid online en España comprar cytotec en España cialis kopen online in Nederland Köpa viagra på nätet utan recept Sverige Acheter clomid pas cher acheter cytotec acheter cytotec en ligne