bienfaits vitamine d https://pharmaciefr.org/levitra-generique/ emplois de services de santé mentale


Home
L'ainfo locale en ligne


Villieu-Loyes-Mollon

Maison d’enfants “Les Planètes”

Maison d’enfants “Les Planètes”

Une transition vers une vie meilleure

Une transition vers une vie meilleure
Située à Mollon, la maison d’enfants “Les Planètes” est une maison d’enfants à caractère social gérée par l’association “Centre Saint-Exupéry”. Elle participe au dispositif de protection de l’enfance du Conseil général de l’Ain, en particulier dans les territoires d’action sociale d’Ambérieu-en-Bugey et de Bourg-en-Bresse. Rencontre avec son directeur Patrick Gaillard.

Mouvement inspiré par l’action et la philosophie du célèbre écrivain pilote Antoine de Saint-Exupéry, le Centre Saint-Exupéry est une association qui a vu le jour en 1947 à Villeurbanne, à l’initiative d’une équipe conduite par Michel Richelmy. Son but premier est de favoriser la promotion des personnes et notamment des jeunes. Cette association loi 1901 gère et anime actuellement quatre maisons d’enfants à caractère social dont la maison “Les Planètes” située à Mollon depuis 1999 dans un bâtiment appartenant à la commune. Cette maison qui accueille une vingtaine d’enfants âgés de 4 à 18 ans, filles et garçons réunis, s’inscrit dans le cadre du développement de la politique d’accueil et de protection de l’enfance du Conseil général de l’Ain. “C’est une petite maison qui a une âme” confie son directeur Patrick Gaillard, en fonction depuis six ans. Concrètement, cette structure de proximité accueille des enfants en difficultés familiales temporaires avec pour principal objectif : leur fournir un cadre de vie favorable à leur développement grâce à un encadrement de professionnels. “On s’occupe uniquement des enfants qui présentent des troubles du comportement, qui ont un mal-être mais en aucun cas de délinquants judiciaires” explique son directeur. Très souvent, ces enfants sont issus de familles monoparentales, en difficulté, avec des addictions… Suivant l’évolution personnelle de chaque enfant et de leur famille, les jeunes peuvent rester à Mollon de quelques jours jusqu’à plusieurs années. “L’idée est d’être dans la transition” insiste Patrick Gaillard. Et d’ajouter : “Chaque famille a sa propre histoire. Ce sont des parents qui aiment leurs enfants mais n’arrivent pas à leur apporter le repère d’éducation dont ils ont besoin”.


“Un concentré de souffrances et d’espoirs”


Tous les enfants sont scolarisés dans des écoles, collèges et lycées de la plaine de l’Ain, voire aussi de Dombes et de Bresse. Car, suivant le découpage des maisons départementales, l’établissement de Mollon accueille en priorité des enfants des secteurs d’Ambérieu et de Bourg. Ceux de la Côtière sont accueillis à la maison Georges Lapierre, jadis située sur La Boisse, actuellement en transit sur Meximieux avant bientôt, de s’installer à Saint-Maurice-de-Beynost. Au fil des années, la prise en charge des situations familiales s’est diversifiée. “On doit apporter des réponses adaptées à chaque situation familiale et humaine” précise Patrick Gaillard. Et d’ajouter : “L’internat est vraiment quand on ne peut pas faire autrement. On cherche à l’éviter afin de laisser l’enfant dans son cadre familial”. Quinze ans après son implantation sur Mollon, la maison “Les Planètes” a aidé de nombreux jeunes à s’en sortir. “Dans les 2/3 des cas, on constate une inflexion positive dans leur parcours de vie. Sans l’existence des maisons d’enfants, beaucoup de jeunes seraient perdus (prison, sans domicile fixe, prostitution, drogue…). C’est pourquoi, je dis souvent que la maison d’enfants est un concentré de souffrances et d’espoirs” résume le directeur. Aussi, rester ouvert sur l’environnement demeure un axe fort du projet d’établissement. D’un côté, les enfants s’ouvrent au maximum vers l’extérieur (écoles, centres de loisirs, clubs sportifs…) et de l’autre, la maison accueille des bénévoles comme par exemple, pour apporter une aide aux devoirs le soir. “En dehors des éducateurs, c’est important d’être en relation avec des gens qui s’intéressent à eux. L’environnement est chaleureux et les rapports humains très agréables” conclut Patrick Gaillard. Afin de s’ouvrir encore davantage sur son environnement local, l’établissement mollonais projette, en collaboration avec la mairie et le Conseil général, d’organiser sur la commune à l’automne 2015, une conférence-débat autour de la maison d’enfant, en présence de spécialistes et de professionnels.




advertising advertising
Comprar Clomid online en España comprar cytotec en España cialis kopen online in Nederland Köpa viagra på nätet utan recept Sverige Acheter clomid pas cher acheter cytotec acheter cytotec en ligne