bienfaits vitamine d https://pharmaciefr.org/levitra-generique/ emplois de services de santé mentale


Home
L'ainfo locale en ligne


Faits-Divers


Cinq rétentions de permis suite à des excès de vitesse en quatre heures

Semaine après semaine, les contrôles sur l’autoroute conduisent à sanctionner toujours plus de grands excès de vitesse.

Le week-end passé était l’un des plus chargé de l’année sur les autoroutes de la Côtière, avec un chassé-croisé important pour les vacanciers partant au ski. Samedi, la circulation était particulièrement dense, entraînant jusqu’à 3 km de ralentissement au péage de la Boisse sur l’A432.
Mais dimanche, la fluidité était de mise sur l’A42. Localement, tout automobiliste sait que les gendarmes sont souvent présents sur le bord de cette autoroute entre Pérouges et Balan. Et pour cause : ce sont souvent des vitesses importantes qui sont sanctionnées sur cette portion. Pourtant, semaine après semaine, les grands excès de vitesse s’accumulent. Dimanche 19 février, entre 15h et 19h, ce sont encore cinq permis de conduire qui ont été retenus pour des excès supérieurs à 30 km/h : trois jeunes conducteurs roulaient à environ 160 km/h et deux autres, plus expérimentés, à près de 180 km/h. La plupart rentrait sur Lyon, tous conduisaient des modèles familiaux ou des citadines. Pas de modèle sportif surpuissant parmi les véhicules.
À cela s’ajoutent sur l’après-midi, 9 dépassements de vitesse situés entre 20 et 30 km/h au-delà de la limitation, sanctionnés d’une contravention.
Face à un relâchement des comportements, le lieutenant Pierre-Olivier Viprey, qui commande le peloton autoroutier de Dagneux, prévient : “Nous allons être encore plus présents sur le bord des routes.”




advertising advertising advertising