bienfaits vitamine d https://pharmaciefr.org/levitra-generique/ emplois de services de santé mentale


Home
L'ainfo locale en ligne


Saint-Rambert-en-Bugey

Entreprise

Entreprise

Une entreprise de récupération de métaux s’installe dans l’ancienne laiterie d’Argis

Une entreprise de récupération de métaux s’installe dans  l’ancienne laiterie d’Argis
Un nouvel artisan vient de s'installer sur la commune d’Argis, prenant possession d’une partie des locaux de l'ancienne laiterie. Il s'agit de Coin recyclage, société spécialisée dans l’achat vente de métaux et la démolition. Questions à Jean-Luc Coin, le gérant.

 

Jean Luc Coin, pour commencer pouvez-vous préciser quel est votre domaine exact d’activité ?

Principalement la démolition (ferraille) d'entreprises ou bâtiments publics, nous intervenons dans toute la France. Par exemple, récemment nous sommes restés 3 mois à Nevers, puis à Marseille. Je traite aussi avec les particuliers, qui peuvent m'amener leurs métaux, batteries, j'ai une bascule électronique pour peser. Je peux aussi me déplacer selon la quantité. Je débarrasse aussi les véhicules hors d'usage (gratuitement), mais dans un rayon de 15 km autour d'Argis uniquement.

Pourquoi avoir choisi Argis et quel est votre cursus ?

J’ai été successivement ouvrier, chauffeur, chef de chantier, avant de me mettre à mon compte il y a quelques années. J’habite Poncin, et je n'avais pas de lieu de stockage, ce qui m'obligeait à débarrasser les chantiers de démolition au fur et à mesure. L'opportunité s'est présentée de louer une partie des bâtiments, alors je me suis installé. Pour moi, l’endroit est bien placé et bien desservi. Cela va me permettre de stocker provisoirement la ferraille pour la trier. Ici je stocke uniquement des matériaux nobles (fer, cuivre, plomb, métaux). Un autre avantage d'avoir une aire de stockage réside dans le fait que si les cours des métaux s'effondrent je peux attendre qu'ils remontent.

Et comment sont les cours des métaux actuellement ?

Actuellement ce n'est pas brillant, les cours ont chuté de 50% depuis 2008, mais les charges sociales, elles, n'ont pas baissé mais plutôt, augmenté... Il faut savoir calculer les chantiers au plus juste. Je vends 80% de métaux récupérés à une entreprise de Grenoble avec qui je travaille depuis longtemps. La ferraille part en Belgique ou en Espagne, car en France on a plus de fonderies. Mais je ne suis pas pessimiste, sinon il ne faut pas faire ce métier. J’essaie toujours d'être accueillant et commerçant. Si ce métier avait mauvaise réputation, désormais il s'est professionnalisé. En ce qui me concerne je travaille proprement, comme chacun peut le constater, le site est nickel...

Combien êtes-vous pour faire tourner l’entreprise ?

Nous sommes 2 à plein temps, mais ponctuellement selon l'importance du chantier, j'embauche parfois quelqu'un.

Contact : Coin Recyclage : 06.13.50.57.97. 

 




advertising advertising advertising