Home
L'ainfo locale en ligne


Ambérieu

Centre d’Intervention et de Secours

Centre d’Intervention et de Secours

La caserne des pompiers intensifie ses relations avec les entreprises pour consolider ses moyens

La caserne des pompiers intensifie ses relations avec les entreprises pour consolider ses moyens
La caserne des pompiers d’Ambérieu a intensifié ses relations avec des entreprises locales. Des conventions ont été signées pour la mise à disponibilité d’employés d’entreprises également sapeurs-pompiers volontaires, afin de renforcer ses équipes.

 

Ancien patron des pompiers d’Ambérieu devenu directeur du Service Départemental d’Incendie et de Secours de l’Ain, le colonel Hugues Deregnaucourt était de retour à la caserne ambarroise pour signer une convention avec la société Aqualter, représentée par son directeur régional, Jean-Paul Gordillo.

Cette convention visait à donner un cadre à la mise à disposition au profit de la caserne d’Ambérieu de deux agents d’Aqualter, également pompiers volontaires à Ambérieu, Fabrice L’Herbette et Fabrice Gay. Grâce à cette entente entre le SDIS et leur employeur, les deux agents d’Aqualter pourront participer à une mission de secours pendant leur temps de travail ou arriver en retard à leur prise de poste en raison d’une intervention. Avec cette convention, ils auront aussi la possibilité de se voir attribuer des jours par leur employeur pour suivre des formations dans le cadre de leur fonction de sapeur-pompier volontaire. En forme de contrepartie, l’employeur disposera au sein de son entreprise de sapeurs-pompiers à jour dans leur formation et ayant l’habitude des interventions, un réel atout en cas d’accident ou d’incendie au sein de l’entreprise.

Pour le capitaine Geniquet qui dirige le centre d’intervention et de secours d’Ambérieu, ce partenariat avec les entreprises est un bon moyen de disposer plus facilement de personnels pour accentuer les capacités d’intervention en renforçant les équipes en cas de besoin. Des conventions similaires ont été signées avec le Détachement air d’Ambérieu, la SNCF, l’entreprise Panalog implantée dans le parc industriel de la Plaine de l’Ain et la centrale nucléaire de Saint-Vulbas. Des contacts sont en cours avec d’autres entreprises ainsi qu’avec la mairie d’Ambérieu. Avec ces conventions, le commandant des pompiers ambarrois devrait disposer de 6 à 12 personnels tous les jours, 24h/24.

Actuellement le CIS d’Ambérieu compte comme effectifs 20 pompiers professionnels et 85 volontaires, dont 15 encore en cours de formation. Pour le capitaine Geniquet, l’idéal serait d’avoir une centaine de volontaires pour remplacer les départs et faire face à un nombre d’interventions qui tend à augmenter chaque année. L’année dernière, les pompiers ont effectué 2.692 sorties sur leur secteur d’intervention.

La caserne d’Ambérieu cherche donc toujours à recruter de nouveaux pompiers volontaires pour faire face à une charge de travail croissante. A bon entendeur…




advertising