bienfaits vitamine d https://pharmaciefr.org/levitra-generique/ emplois de services de santé mentale


Home
L'ainfo locale en ligne


Saint-Maurice-de-Rémens

Garderie pour animaux

Garderie pour animaux

Une résidence pour chats en projet

Une résidence pour chats en projet
Nicole Secret, une habitante de Saint-Maurice, a le projet de monter une résidence féline pour proposer un service de garde de chats pendant l’absence de leurs maîtresses et maîtres. Elle a lancé une étude de marché disponible sur le Net pour savoir si son projet pouvait intéresser les habitants de la région.

 

"Au départ, j’étais plutôt chien” reconnaît cette habitante du village qui compte pourtant ouvrir une pension pour chats à son domicile de Saint-Maurice. “Mon mari est plutôt chat et je trouvais que ce n’était pas compatible” explique-t-elle. Sauf qu’un jour, elle a découvert un petit chaton de moins de deux mois errer dans l’entrepôt de l’entreprise de logistique qui l’emploie dans la plaine de l’Ain. Elle a craqué et l’a ramené à la maison pour l’offrir à son mari dont c’était l’anniversaire. Picking avait trouvé un foyer.

C’était peut-être un signe du destin, car quelque temps plus tard, les chats allaient l’aider à transformer une expérience douloureuse en un beau projet...

En 2014, Nicole fait une lourde chute qui l’amène à se retrouver bloquée à la maison, elle qui déteste rester sans rien faire. Diminuée, Nicole se morfond chez elle. Mais elle décide de ne pas se laisser aller et se rapproche d’une association féline de Lagnieu pour lui proposer de garder des chats errants en attendant leur adoption, dans une pièce spécialement aménagée pour eux dans son domicile. Et là, c’est le déclic. “Ça a été une révélation. Je me suis à nouveau sentie importante. Ces chats auraient pu rester à la rue, avoir des maladies… Alors que là je m’occupais d’eux, je leur donnais à manger”.

Le temps passe, et Nicole a hâte de reprendre un travail qu’elle aime. Malheureusement, sa chute a entraîné de lourdes séquelles physiques qui pourraient l’amener à être classée comme travailleur handicapé. Elle s’accroche, mais les douleurs sont trop importantes et elle n’arrive pas à obtenir un aménagement de son poste de travail. Pour elle qui n’a pas été élevée comme une tire-au-flanc, hors de question qu’elle reste sans rien faire si elle était amenée à quitter son emploi. “La valeur travail est très importante dans ma famille” livre-t-elle.

C’est ainsi qu’elle a eu l’idée de créer une pension féline comme voie de reclassement professionnelle, ravie de son expérience comme famille d’accueil. Elle a donc lancé une étude de marché pour savoir si son projet aurait un écho favorable auprès des propriétaires de chats du coin. Combien avez-vous de chats, auriez-vous besoin d’une garde pendant les vacances d’été ou pendant une autre période, préfériez-vous un mode de garde dans une pension ou des visites à domicile pour votre chat, quel prix seriez-vous prêt à payer pour une journée, auriez-vous besoin d’un service de transport du domicile à la pension, d’autres services ?.…

Le nom est trouvé : “La Ronron'Ain - Résidence féline et visite à domicile”. Nicole imagine une résidence avec des chambres individuelles pour les chats, équipées d’éléments pour jouer, pour se reposer, et d’un accès à une salle de jeux collective pour s’amuser avec les copains. Elle assure qu’elle offrira le meilleur accueil à ces petites boules de poils. Avec elle, les chats seront bien cocoonés mais aussi en sécurité puisqu’elle vient d’ailleurs d’obtenir l'attestation de premiers secours canins et félins délivrée par Humanimal.

Son étude de marché est disponible sur le site lc.cx/JPPs.

 




advertising advertising