bienfaits vitamine d https://pharmaciefr.org/levitra-generique/ emplois de services de santé mentale


Home
L'ainfo locale en ligne


Lagnieu

Actualité

Actualité

Le Charveyron a enterré le projet d’usine de méthanisation

Le Charveyron a enterré le projet d’usine de méthanisation
Une bonne partie des habitants du Charveyron était réunie samedi matin dernier dans la maison du quartier, afin de procéder à un enterrement, qui, paradoxalement, a donné le sourire à tout le monde. Répondant à l’invitation du collectif de quartier qui avait été lancé à l’époque, ils ont enterré le projet d’usine de méthanisation qui devait être construite sur une ancienne carrière vers la déchèterie de Lagnieu, donc pas très loin de chez eux.

 

Pour rappel, tout était parti d’un article paru dans nos colonnes en août 2014 qui expliquait qu’une usine de méthanisation allait être créée pour transformer des déchets, agricoles et alimentaires notamment, en biogaz, à quelques centaines de mètres du Charveyron. Aussitôt, une levée de boucliers s’était dressée contre ce projet au regard des nuisances qu’il risquait d’entraîner pour les habitants du quartier : odeurs pestilentielles notamment avec l’apport de déchets issus d’abattoirs, trafic routier plus dense, et aussi, risque d’implosion comme cela avait pu se passer ailleurs. Les irréductibles Gaulois qui ne voulaient pas de ça à côté de chez eux avaient alors réalisé un travail d’enquête pour argumenter contre ce projet : textes législatifs, normes environnementales, témoignages -à charge- d’habitants de communes qui vivent à côté d’une usine de méthanisation, etc. Une réunion publique avait été ensuite provoquée par le porteur du projet, la holding Syse, pour essayer de calmer les esprits chauffés à blanc, mais sans pour autant obtenir l’effet escompté. Les habitants avaient dès lors suivi de près l’avancé de ce projet qui avait été refusé dans d’autres communes du secteur, puis en octobre 2016 par le comité syndical du Parc Industriel de la Plaine de l’Ain.

Les habitants du Charveyron retenaient alors leur souffle dans la crainte de voir revenir ce projet sur le tapis à Lagnieu qui pouvait abaisser le niveau de leur qualité de vie d’après eux. Mais il y a quelque temps, le collectif de quartier a appris, non sans une certaine satisfaction sans doute, que le terrain visé pour implanter l’usine de méthanisation allait finalement être employé par la communauté de communes de la Plaine de l’Ain pour créer un parc de panneaux photovoltaïques. De quoi soulager définitivement les craintes des habitants du Charveyron, même si ce nouveau projet va empiéter sur le territoire de la société de chasse de Lagnieu, au grand dam des chasseurs.

C’est pourquoi le “cadavre” du projet d’usine de méthanisation gisait dans un cercueil de carton noir recouvert d’un linceul que surmontait une couronne mortuaire, samedi, à la maison de quartier.

Et aucune des personnes présentes ne l’a pleuré…

 

 




advertising advertising advertising