bienfaits vitamine d https://pharmaciefr.org/levitra-generique/ emplois de services de santé mentale


Home
L'ainfo locale en ligne


Actualités

Éducation nationale

Éducation nationale

Combien dépense votre Département pour ses collégiens ?

Combien dépense votre Département pour ses collégiens ?
Le ministère de l’Éducation Nationale vient de publier sa douzième étude intitulée “Géographie de l’école”. L’occasion de faire le point sur la situation des collèges de l’Ain en terme de capacité, de qualité d’accueil des élèves, mais aussi d’investissements.

 

Le département de l’Ain compte 49 collèges publics. Ils affichent complet pour la quasi-totalité d’entre eux, avec un taux d’occupation de 92,2 % en 2015-2016. Il s’agit là du taux maximal en France métropolitaine. Seul Mayotte, territoire d’outre mer, affiche plus, avec 99,2 %. La moyenne française est de 78,4 %. +9 % d’élèves en 10 ans.

Ce remplissage maximal est dû à la forte évolution des effectifs entre 2006 et 2016, (+9,1 %). À la rentrée 2016, 34.512 élèves fréquentaient les collèges de l’Ain - public et privé confondus. Ils sont en moyenne 24,6 par classe, au même niveau que dans le reste de la France.

1.173 euros : c’est le budget consacré par le Département à chaque collégien en 2014 Entre 2004 et 2014

le Département a dépensé en moyenne 9.121 euros par collégien. Les investissements comprennent notamment la rénovation, la création ou la restructuration des bâtiments et de leurs annexes… C’est plus que la moyenne nationale, de 7.632 euros. Sur la seule année 2014, tant en investissement qu’en fonctionnement, l’Ain a déboursé en moyenne 1.173 euros par collégien. On est par contre là, bien en deçà de la moyenne nationale, de 1.515 euros annuels. Dans le détail, chaque établissement a reçu la somme de 219 euros par élève en dotation de fonctionnement pour un budget total de 7,4 millions d’euros en 2014.

Après Belley et Montceaux achevés en 2016, Briord sera la prochaine commune à accueillir un nouvel établissement de 600 élèves. La livraison est prévue pour septembre 2018. Les reconstructions des collèges de Trévoux et Bellegarde-sur-Valserine sont également au menu d’ici 2020. Restructurer ou construire un nouveau collège coûte en moyenne 16 millions d’euros à la collectivité.

Plutôt de gros établissements que des petites structures

Le département de l’Ain se caractérise notamment par la faible proportion de collèges de moins de 250 élèves. C’est, sur notre secteur, la capacité approximative du collège de l’Albarine à St-Rambert-en-Bugey. 13,6 % des collèges de l’Ain comptent plus de 750 élèves, contre 8,1 % au niveau national.

Notons que parmi les établissements publics, aucun n’est doté d’un internat. Seul le collège privé Saint-Pierre à Bourg-en-Bresse offre cette possibilité.

Enfin, on retiendra que l’Ain fait plutôt partie des mauvais élèves en matière d’accueil des élèves en situation de handicap. Dix-septième département en partant de la fin, seuls 56,3 % des jeunes concernés sont scolarisés en classe ordinaire. La moyenne nationale est de 67,1 %, la Loire et le Rhône sont proches de ce niveau, la palme revient aux Hautes-Alpes avec 82,7 %.

Sources statistiques : Douzième étude sur la géographie de l’école - ministère de l’Éducation Nationale et conseil départemental de l’Ain.

 

Dépense moyenne engagée par les Départements pour chaque collégien de la région entre 2004 et 2014 (en euros)






advertising advertising advertising