bienfaits vitamine d https://pharmaciefr.org/levitra-generique/ emplois de services de santé mentale


Home
L'ainfo locale en ligne


Priay

Ecoles

Ecoles

Vives inquiétudes pour l’avenir de l’accueil périscolaire

Vives inquiétudes pour l’avenir de l’accueil périscolaire
Au moment des congés d’été, l’an dernier, c'était la cantine scolaire, en plein remaniement, qui suscitait des inquiétudes. Cette fois-ci, c'est l’avenir du périscolaire qui semble dans l’incertitude. Dans l’état les enfants risquent de ne pas pouvoir tous être accueillis. Explications.

 

On le sait, les effectifs ne cessent d’augmenter à l’école, si bien que l’académie a validé la création d'une 9ème classe pour la rentrée prochaine. Mais davantage d’élèves, c’est aussi davantage de repas à la cantine et davantage d’enfants inscrits au périscolaire. Le périscolaire est sur une capacité d'accueil de 96 enfants pour septembre, avec la nécessité de recruter un nouvel animateur. Or pour loger tout ce petit monde il faut de l’espace, et c'est la que le bât blesse. Certains ont proposé l'installation d'un algeco, qui permettrait de mettre 3 salles à disposition (salle de repos, de motricité et la cantine). Cependant, le premier magistrat, Gérard Théveaux, a été contraint de rejeter l'idée d’un algeco supplémentaire pour des raisons financières, ainsi que l'utilisation de la salle de repos qui va servir à la 9ème classe et la cantine par mesure d'hygiène. À la place, le maire propose de mettre à disposition la salle des fêtes. Ces nouvelles propositions ont été aussi refusées par les représentants de l’intercommunalité des rives de l’Ain. Ils estiment que cela poserait un problème au niveau du chauffage, du stockage du matériel et que les sanitaires sont inadaptés. Mais dans un mois et demi environ, c’est déjà la rentrée et le temps presse.

Lors de la dernière réunion, le maire s'engage à faire réaliser les travaux nécessaires pour que la salle des fêtes répondre aux normes exigées. Et pour offrir rapidement une solution, il propose finalement de laisser à disposition la salle de la cantine, deux jours par semaine, le mardi et le jeudi qui sont les jours les plus chargés. La communauté de communes a pris position en déclarant être dans l’obligation de limiter le nombre de places en accueil périscolaire, à un effectif d’une soixantaine d'enfants environ. Pour les parents dont les enfants ne pourront pas être accueillis, la situation s’annonce donc très compliquée, d’autant plus que ceux-ci n’ont pas encore été prévenus Une ultime réunion se tiendra ce mardi 25 juillet, entre les délégués de parents d'élèves et la mairie. Avec ces restrictions de places, il y a aussi dans la balance la menace de suppression d’un poste d’ATSEM, d'une activité TAP par manque de salle, et la suppression d'une subvention d'environ 11.000 euros.

Décidément, la progression démographique du village n’a pas que des avantages. Nombre de sujets se compliquent et deviennent sensibles au sein de la commune...




advertising advertising advertising advertising advertising advertising
Comprar Clomid online en España comprar cytotec en España cialis kopen online in Nederland Köpa viagra på nätet utan recept Sverige Acheter clomid pas cher acheter cytotec acheter cytotec en ligne