bienfaits vitamine d https://pharmaciefr.org/levitra-generique/ emplois de services de santé mentale


Home
L'ainfo locale en ligne


Ambérieu

Quartier Gare/Courbes de l'Albarine

Quartier Gare/Courbes de l'Albarine

La Maison des Projets a ouvert en Gare pour présenter la future transformation du quartier

La Maison des Projets a ouvert en Gare pour présenter la future transformation du quartier
La Maison des Projets a ouvert rue Sarrail. C’est ici que les Ambarrois peuvent venir s’informer sur les grands projets qui visent à transformer le quartier de la gare.

 

La Maison des Projets est désormais ouverte au 62 rue Sarrail, dans les anciens locaux du CLIC. Ici, les Ambarrois pourront venir s’informer des projets qui touchent le quartier de la Gare, rebaptisé Courbes de l’Albarine par la Politique de la Ville, où l’Agence nationale de Rénovation Urbaine, l’ANRU, incitera également Etat et Région notamment, à injecter des fonds pour renouveler en profondeur l’urbanisme et les espaces publics de ce quartier.

Cette Maison des Projets est donc un lien entre les Ambarrois et ces dispositifs, afin de les informer du devenir de ce secteur d’Ambérieu pour que la transformation se fasse en douceur, sans heurter les habitants attachés à leur quartier. Ils peuvent venir à la Maison des Projets lors des permanences du conseil citoyen pour prendre connaissance du projet et aussi pour apporter leurs suggestions, les lundis, mercredis et vendredis de 17h à 19h.

Quoi de prévu pour le quartier Gare ?

Le renouvellement urbain du quartier devra permettre de redorer le blason de la Gare et contribuer à répondre à certaines problématiques de la Politique de la Ville, en apportant services, commerces, formation, accompagnement et emploi pour redynamiser économiquement et socialement ce quartier.

Au commencement de la rue Sarrail à son intersection avec la rue de la Libération, cette entrée de ville va être requalifiée. La commune compte déjà créer une nouvelle route en rasant les anciens abattoirs communaux. L’ensemble des immeubles Sarrail appartenant à la SEMCODA va être modifié avec de la démolition et de la reconstruction. De l’autre côté de la rue aussi l’offre résidentielle sera développée, pour également travailler sur l’aspect esthétique que mérite cette future nouvelle entrée de ville.

Le tènement Cordier appartenant au propriétaire d’une société de transports qui n’est plus en activité depuis 2010 à Ambérieu, sera l’un des plus gros dossiers de ce projet urbain. La communauté de communes a commencé à acquérir quelques parcelles pour accompagner la ville dans ses projets, ville qui a une place centrale de leader pour la communauté de communes. “Ce sera la porte d’entrée et la vitrine en matière économique de la communauté de communes de la plaine de l’Ain” a déclaré Daniel Fabre, maire d’Ambérieu, lors d’une visite du site Cordier en compagnie de Martine Guibert, vice-présidente du conseil régional Auvergne Rhône Alpes venue prendre connaissance des projets d’Ambérieu. Sur ce tènement, ville et communauté de communes envisagent d’installer des entreprises du tertiaire, des commerces, des services, une partie décentralisée du campus numérique régional ou encore le Lab 01 version 2. Un parking en silo est aussi en projet pour désengorger le quartier de ses voitures, ce qui entraînera l’instauration du stationnement payant à Ambérieu. Mais en revanche, pour conserver dans les mémoires une trace de l’activité industrielle et économique de ce tènement, les halles seront conservées et réhabilitées.

Le secteur de la place Sémard ne sera pas en reste dans ce projet de renouvellement urbain. C’est même ici que le projet ANRU devrait débuter, comme “marqueur” pour le reste du quartier. La place sera elle aussi transformée dans l’intention d’accueillir une maison de santé, un nouveau centre social, du logement, une offre commerciale différente de l’existant et des espaces publics. Une des tours Noblemaire de Dynacité sera également démolie mais remplacée par une construction nouvelle, plus au goût du jour que ces barres d’immeubles. Sur la question du stationnement, un parking provisoire sera aménagé sur l’îlot Cordier en attendant le parking à silo, afin de mettre moins de pression sur le stationnement place Sémard. Ces projets devront aussi être en adéquation avec le projet de pôle multimodale pour la gare SNCF.

Enfin du côté du dépôt et dans les environs de la rue de la Brillate, une nouvelle offre résidentielle sera aménagée, avec également la création d’une nouvelle cité artisanale envisagée du côté du dépôt ferroviaire.

Lors de sa venue à Ambérieu, Martine Guibert a annoncé la participation de la Région, principal financeur avec l’Etat, pour aider au financement des projets. 2 millions d’euros sont inscrits sur 3 ans dans le cadre de l’ANRU pour Ambérieu. Une annonce qui a été bien accueillie par le maire d’Ambérieu et Jean-Louis Guyader, président de la communauté de communes de la plaine de l’Ain, qui s’attendaient à moins.

La signature du protocole pour lancer le chantier de l’ANRU devrait se faire à la fin de l’année. Mais il faudra compter une quinzaine d’années pour que le “nouveau” quartier de la Gare soit achevé. Et si tout va au bout, il pourrait bien devenir le “the place to be” d’Ambérieu au détriment du centre-ville.

La tendance serait alors inversée.

 




advertising advertising advertising advertising advertising advertising
Comprar Clomid online en España comprar cytotec en España cialis kopen online in Nederland Köpa viagra på nätet utan recept Sverige Acheter clomid pas cher acheter cytotec acheter cytotec en ligne