bienfaits vitamine d https://pharmaciefr.org/levitra-generique/ emplois de services de santé mentale


Home
L'ainfo locale en ligne


Meximieux

Innovation

Innovation

Un joueur du CMV développe un protège-tibia révolutionnaire

Un joueur du CMV développe un protège-tibia révolutionnaire
Mathieu Rat qui évolue au sein du club de football Côtière Meximieux Villieu (CMV) vient de concevoir le tout premier protège-tibia sur-mesure par thermoformation individuelle qui permet après une simple immersion dans l’eau chaude, de s’adapter parfaitement à la morphologie de son utilisateur. Rencontre.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
J’ai 32 ans et réside la commune de Saint-Jean-de-Niost depuis 2012. Je joue au CMV depuis maintenant cinq ans où j’occupe le poste de milieu offensif. Quand à mon parcours professionnel, après avoir fréquenté le lycée de la plaine de l’Ain, j’ai fait une école de commerce sur Lyon. Par la suite, j’ai travaillé dans un grand groupe événementiel français (GL events) puis chez MSM Signalétic. Cela m’a donné envie de me lancer, développer des produits et les vendre à partir de rien. Je me suis donc mis sur le projet du protège-tibia pour tous avec mon associé Thibault Nieddu que j’ai rencontré en école de commerce.

Comment est née l’idée de créer la marque Virtus Football ?
On avait à cœur de développer une marque avec un mot signifiant quelque chose. Virtus est un mot latin qui évoque la vertu, le courage… Même si notre marché est international, on souhaitait que notre marque conserve une consonance latine puisque tout est fabriqué en France. Notre objectif est de proposer des produits dans différents sports.

Votre produit phare est donc un protège-tibia, le Virtus SymbioFIT dont vous avez déposé le brevet. Celui-ci présente des caractéristiques nettement différentes des standards habituels ?
Ce produit a été développé par des footballeurs, avec des footballeurs et pour des footballeurs. Il faut savoir concernant la norme des protège-tibias que 17 fédérations différentes environ sont greffées dessus. Pour qu’un protège-tibia soit efficace, il est nécessaire d’avoir un répartiteur rigide, une mousse absorbante de choc et surtout, qu’il soit au maximum en contact avec la zone à protéger.
Entre les produits standards et les protections sur mesure en carbone que portent certains joueurs professionnels, il n’y avait aucune proposition technologique concrète. Avec l’aide d’un biomécanicien, on a travaillé sur des matériaux thermoformables afin que chaque joueur puisse fabriquer sa protection sur mesure. C’est tout simple et cela prend à peine quinze minutes.

Votre produit est entièrement fabriqué en France. Une manière de défendre le “Made in France” ?
Complètement. On a la chance dans l’Ain d’avoir plusieurs pôles de compétitivité européenne dont le pôle de compétitivité du plastique et du textile. On n’est pas des ingénieurs mais on a essayé de faire preuve de bon sens. On est allé voir Velox à Charnoz-sur-Ain qui est l’un des plus grands distributeurs européens de matériaux plastiques, on a travaillé avec des industriels tout autour de Lyon qui ont trouvé notre concept génial. On voulait vraiment valoriser le savoir-faire français. On ne fait pas cela pour le profit mais pour offrir de l’innovation au meilleur rapport qualité/prix et, si possible, le minimum d’impact environnemental.

Pourquoi avoir décidé de lancer une campagne de financement participatif ?
Cela fait trois ans que l’on a eu l’idée de ce projet. On arrive au moment où il faut vendre le produit. Cette campagne permet de marquer le lancement officiel du produit et de financer en partie la première production à l’aide des précommandes enregistrées en juillet. En tout, une centaine de joueurs devraient déjà porter notre produit. On veut d’abord réussir l’entrée du produit sur le marché hexagonal. Pour cela, on a travaillé avec des clubs professionnels français (Olympique de Marseille, Bourg-Péronnas, Dijon…). D’ici la fin de l’année, on prévoit de fabriquer entre 2.000 et 3.000 paires.

Pensez-vous que vos protège-tibias puissent intéresser Messi, Neymar ou Cristiano Ronaldo ?
Tous ces grands joueurs portent des protège-tibias en carbone fabriqués par un Italien, ancien ingénieur chez Ferrari. Mais on a bon espoir un jour d’intéresser des joueurs de foot renommés.

Votre produit a-t-il déjà séduit vos coéquipiers du CMV ?
À Meximieux, une quinzaine de joueurs porteront le produit, soit une bonne partie de l’équipe première du club. Ils m’ont vu le tester à l’entraînement. Une chose est sûre, il y a clairement un besoin sur le marché. 70 % des joueurs de foot sont aujourd’hui insatisfaits du maintien de leur protection. On aimerait devenir le spécialiste du protège-tibia sur mesure pour tous.

Plus d’infos sur le site : http://www.virtusfootball.com/




advertising advertising advertising advertising advertising
Comprar Clomid online en España comprar cytotec en España cialis kopen online in Nederland Köpa viagra på nätet utan recept Sverige Acheter clomid pas cher acheter cytotec acheter cytotec en ligne