bienfaits vitamine d https://pharmaciefr.org/levitra-generique/ emplois de services de santé mentale


Home
L'ainfo locale en ligne


Actualités

Transports

Transports

Un réseau d’auto-stop s’organise pour rejoindre le parc industriel de la plaine de l’Ain

Un réseau d’auto-stop s’organise pour rejoindre le parc industriel de la plaine de l’Ain
Avec désormais près de 6.000 salariés, le parc industriel de la plaine de l’Ain génère un trafic routier conséquent sur notre territoire Faute de réseau de transport en commun, toutes les alternatives sont exploitées pour éviter que des milliers de véhicules ne convergent sur le PIPA, avec le plus souvent une seule personne à bord. Après le co-voiturage, voici maintenant le Stop’n Go, un concept d’auto-stop structuré. Explications.

 

La desserte du parc industriel de la plaine de l’Ain représente un enjeu fort, sur un territoire ou l’organisation des transports en commun est particulièrement difficile, compte tenu de l’éclatement des origines des salariés, de leurs horaires, et des coûts à mettre en œuvre.
Sans pour autant abandonner l’idée de trouver un jour une solution viable en matière de transports collectifs, les gestionnaires du parc industriel et la communauté de communes se sont donc penchés sur d’autres alternatives. Ils ont été, dès 2009, parmi les premiers dans le département à développer une plateforme en ligne de co-voiturage. Tout spécialement dédié aux salariés du PIPA, le site www.covoiturage-plainedelain.fr, compte aujourd’hui près de 1.700 inscrits,
et malgré la multiplication d’autres plateformes ayant vocation à mettre en relation les adeptes du covoiturage, il continue de répondre à une demande très localisée puisqu’il a encore généré 3% d’inscriptions supplémentaires au cours des trois derniers mois.
Pour aller plus loin dans cette démarche, qui se veut à la fois économique, environnementale et sociale, le parc industriel de la Plaine de l’Ain vient désormais de développer un concept d’auto-stop organisé. Sous la dénomination de Stop’n Go, ce nouveau projet doit offrir davantage de spontanéité que le covoiturage, grâce à des lignes et des arrêts d’auto-stop mis en place dans plusieurs communes de proximité du PIPA. les conducteurs et les passagers peuvent ainsi se rencontrer directement aux arrêts “Stop’n Go” pour partager leur trajet sans organisation préalable. Chaque salarié du parc industriel souhaitant prendre part à ce dispositif (qu’il soit conducteur, auto-stoppeur, ou parfois les deux), doit cependant préalablement s’inscrire en ligne sur le site www.plainedelain.fr/mobilite, qui est destiné à regrouper la communauté Stop’n Go. Ces inscriptions, et la remise d’un “kit de membre” visent à encadrer et sécuriser cette pratique de l’auto-stop.
Plusieurs arrêtes “Stop’n Go” ont d’ores et déjà été implantés, notamment à Ambérieu (gare), St-Denis-en-Bugey (vers la mairie), mais aussi à Lagnieu, Ste-Julie, Leyment, Serrières, Sault-Brénaz, Loyettes., et dans le parc industriel de la plaine de l’Ain? D’autres devraient voir le jour très prochainement, notamment devant la centrale nucléaire du Bugey et probablement à Meximieux.




advertising advertising advertising advertising advertising advertising advertising advertising
Comprar Clomid online en España comprar cytotec en España cialis kopen online in Nederland Köpa viagra på nätet utan recept Sverige Acheter clomid pas cher acheter cytotec acheter cytotec en ligne