bienfaits vitamine d https://pharmaciefr.org/levitra-generique/ emplois de services de santé mentale


Home
L'ainfo locale en ligne


Ambérieu

Détachement Air 278

Détachement Air 278

Le nouveau chef de corps a des projets pour la base

Le nouveau chef de corps a des projets pour la base
Le Détachement Air d’Ambérieu a changé de chef de corps. Le colonel Philippe Pillon évoque ses premières missions et ses ambitions pour l’Atelier Industriel de l’Aéronautique qui constitue l’activité principale de la base.

 

Les personnels militaires et civils du Détachement Air 278 d’Ambérieu (ex-base aérienne) viennent de changer de patron lors de la passation de commandant qui s’est déroulée sur ce site militaire. Le colonel Thierry Marzocchi, en poste depuis 2015, a en effet décidé de quitter l’armée pour se reconvertir dans le civil, mais toujours dans l’aéronautique. Il a été remplacé dans ses fonctions de commandant du détachement et de directeur de l’Atelier Industriel de l’Aéronautique par le colonel Philippe Pillon. La cérémonie a été saluée par le passage d’un T6 au-dessus de la troupe, un type d’avion dont le site d’Ambérieu a assuré la révision jusqu’en 1966.
47 ans bientôt, marié, un enfant, le colonel Pillon fait partie de la promotion 1990 de l’école de l’air où il a été formé comme officier mécanicien de l’air “aéronef et vecteur”. C’est donc un technicien qui arrive à la tête du détachement air et de son atelier industriel, passé par différentes bases pour des missions de soutien technique et de support opérationnel. Un CV adapté aux missions de soutien logistique et de réparation du site d’Ambérieu. Le nouveau chef de corps a notamment été chef du bureau SDCA (système de détection et de commandement aéroporté) de l’état-major du commandement air des systèmes de surveillance, d’information et de communication, ainsi que responsable de la flotte “avions de support opérationnel” de la Structure intégrée de maintien en condition opérationnelle des matériels aéronautiques de la Défense de la base aérienne 106 de Bordeaux-Mérignac. 2galement passé au poste de chef du bureau “logistique et technique” de l’inspection générale des armées à la base 117 Balard à Paris, avant sa prise de fonction à Ambérieu, le colonel Pillon était depuis 2015 responsable du soutien en service des avions de transport et de l’école de structure intégrée du maintien en condition opérationnelle des matériels aéronautiques du ministère de la défense à la base de Balard.

Le premier Service Militaire Volontaire opérationnel début 2018

Au Détachement Air 278 d’Ambérieu, le nouveau commandant devra déjà assurer la première session du Service Militaire Volontaire. “Le personnel d’encadrement est arrivé sur Ambérieu, les contacts avec les Missions Locales pour le recrutement des volontaires ont été établis et nous allons recruter 10 volontaires techniques en novembre pour contribuer à l’encadrement des jeunes. L’objectif est de débuter le SMV en début d’année prochaine et de former 100 volontaires en 2018 avec deux incorporations, l’une en janvier, la seconde deux mois plus tard” relatait le colonel Pillon.
Chef de corps du Détachement Air mais aussi directeur de l’Atelier Industriel de l’Aéronautique, le nouveau commandant a des projets pour l’AIA, activité principale de cette base militaire de soutien logistique où sont entretenus et réparés des matériels de survie, de surveillance, de communication, etc. “Le premier point sera de poursuivre la mise en place d’une chaîne logistique rénovée pour réduire les délais de réponse. Le second sera de réduire nos coûts en évitant le sur-stockage, en fluidifiant notre approvisionnement. C’est un point vital pour cet établissement. On s’inscrit dans un fonctionnement industriel en mettant en place ce qui existe déjà dans les autres AIA du Service Industriel de l'Aéronautique”.

Des projets pour l’Atelier Industriel de l’Aéronautique et pour réduire les coûts d’entretien

Si l’AIA devra revoir ses méthodes de production, son activité devrait aussi se développer avec l’arrivée de nouveaux matériels à entretenir. “L’AIA assure la maintenance industrielle et le dépannage des radars d’ancienne génération des années 80-90. Nous allons prendre la compétence pour les radars de génération intermédiaire, ceux qui ont été mis en place dans les années 90-2000. Nous avons bon espoir de récupérer une partie de la charge de travail en 2018. Cela nous permettra aussi de compenser la perte de charge liée au retrait de service des radars d’ancienne génération”.
Le chef de corps compte également sur la rénovation du parc aéronautique de l’armée avec l’arrivée du MRTTA330, de l’A400M, du C130J et des avions légers de reconnaissance. “Il y a matière pour l’AIA à se placer sur ces programmes et à proposer ses services, en particulier dans les domaines de la sécurité et du sauvetage car on est l’expert reconnu du ministère des armées”. Cette augmentation de charge comme elle est envisagée va-t-elle créer des emplois à la base ? “Je ne suis pas en mesure de vous le dire. Nous sommes très en amont, il faut que l’on rencontre nos clients potentiels pour voir d’abord s’ils veulent bien nous confier la charge”. Le colonel espère aussi placer l’AIA sur le segment des instruments de navigation des nouveaux avions.
Des projets qui semblent être de bons signes pour le Détachement Air et son AIA, ébranlés par la loi de programmation 2014-2019 qui avait conduit à des réductions d’effectifs à Ambérieu et une restructuration de l’activité. Quant au projet d’accueil d’entreprises privées pour faire de la maintenance aéronautique à Ambérieu, il est toujours d’actualité pour permettre à la base de réduire ses coûts d’entretien, notamment celui d’une piste qui est très peu utilisée. “Le comité de pilotage va se réunir mi-octobre sur ce sujet. Ce serait une activité de démantèlement d’avion moyen courrier de type A320. Mais ma priorité reste l’AIA et le SMV, j’aborderai ce point plus tard. Ça suit son cours, je ne pense que du bien de ce projet s’il permet d’attirer de l’activité et d’entretenir la piste”.




advertising advertising advertising advertising advertising advertising advertising advertising
Comprar Clomid online en España comprar cytotec en España cialis kopen online in Nederland Köpa viagra på nätet utan recept Sverige Acheter clomid pas cher acheter cytotec acheter cytotec en ligne