bienfaits vitamine d https://pharmaciefr.org/levitra-generique/ emplois de services de santé mentale


Home
L'ainfo locale en ligne


Ambronay

Agriculture

Agriculture

L’agroforesterie, un concept de bon sens qui favorise le retour de la diversité végétale

L’agroforesterie, un concept de bon sens qui favorise le retour de la diversité végétale
L’agroforesterie est un mode d'exploitation des terres agricoles associant des arbres et des cultures ou de l’élevage. Outre l’aspect paysager, elle présente un réel intérêt pour accroître le rendement des terres, protéger certaines parcelles, et plus globalement dynamiser le biotope. Dans l’Ain, ils sont déjà plusieurs à se lancer dans des projets d’agroforesterie à l’image de Sylvain Christophe, qui travaille à la mise en place d’une haie bocagère.

 

L’Association Départementale pour le Développement de l'Emploi Agricole et Rural de l’Ain a choisi Ambronay afin d’organiser une journée entièrement dédiée à l’agroforesterie. Cette rencontre s’adressait à tous souhaitant monter un projet agroforestier, ou tout simplement aux personnes curieuses d’en apprendre davantage sur cette pratique.
C’était l’occasion de relancer la dynamique née il y a déjà 4 ans dans le département de l’Ain, et matérialisée par la création d’une association : Arbres et Paysages de l’Ain.
La matinée a été consacrée aux interventions de deux professionnels. Antoine Marin, chargé de projet au sein de la SCOP AGROOF s’est tout d’abord attaché à présenter les enjeux de l’agroforesterie. Des différents types d’agroforesterie, à la densité de plantation, en passant par le choix des essences, différentes questions pratiques ont été abordées et nourries par de nombreux échanges avec les participants. Mais l’essentiel du message résidait dans l’adaptation : à chaque projet ses objectifs et donc ses moyens de mise en œuvre. Ainsi l’agroforesterie consiste en une multitude de projets différents, avec des enjeux, contextes et contraintes variables.
Séverin Lavoyer, chargé de projet au sein de l’AFAF (Association Française d’Agroforesterie), a ensuite pris la parole pour mettre en perspective la structuration l’agroforesterie entre les acteurs nationaux qui travaillent sur le sujet. Il a également abordé l’évolution de la réglementation, et les aides publiques mobilisables sur ce type de projet. On retiendra essentiellement qu’un soutien peut être obtenu par le biais de la Politique Agricole Commune, au travers de son second pilier, le FEADER. Aujourd’hui, des projets agroforestiers peuvent donc être épaulés grâce à certaines mesures.
Le reste de la journée s’est tourné vers des retours d’expérience, et pour aborder concrètement la réalisation d’un projet : Alexandre Brochet a présenté le travail mené sur la ferme de ses parents à Hauteville. En élevage caprin, Annie et Olivier ont fait confiance à leur fils pour monter un dossier de financement et le soumettre au Conseil départemental. Pari gagnant pour l’instant, puisqu’une subvention est aujourd’hui obtenue, et il ne manque plus qu’à mettre en œuvre la plantation.
Sylvain Christophe a aussi rapidement présenté son projet, avant de conduire les participants sur sa parcelle, située à 5 minutes de l’abbaye d’Ambronay. Le choix des essences a été limité par la liste fournie par le Conseil départemental, néanmoins il s’est efforcé de privilégier des espèces mellifères susceptibles d’attirer les pollinisateurs. Son projet de haie champêtre, qui vise à diviser une parcelle de 7ha en 2, a pour objectif de favoriser la biodiversité, tout en protégeant les blés du vent du Nord, particulièrement présents sur le territoire.
C’est avec force et enthousiasme que les participants ont mis la main à la pâte autour d’un chantier participatif, permettant de planter les 100 premiers mètres de haie.
“Une belle dynamique autour de l’agroforesterie est née dans le département de l’Ain il y a quelques années. Le Conseil départemental la soutient aujourd’hui avec 80% de subventions apportées sur les projets d’agroforesterie jusqu’en 2021. Ainsi ces projets deviennent accessibles et se concrétisent peu à peu grâce à des échanges entre pairs, des formations sur le sujet, des conseils de professionnels…” ont conclu les organisateurs de cette rencontre pour encourager de nouvelles initiatives de ce type.
L’Association Départementale pour le Développement de l'Emploi Agricole et Rural de l’Ain pense désormais à organiser une formation sur le sujet au cours du premier semestre 2018

 




advertising advertising advertising advertising advertising
Comprar Clomid online en España comprar cytotec en España cialis kopen online in Nederland Köpa viagra på nätet utan recept Sverige Acheter clomid pas cher acheter cytotec acheter cytotec en ligne