bienfaits vitamine d https://pharmaciefr.org/levitra-generique/ emplois de services de santé mentale


Home
L'ainfo locale en ligne


Vaux-en-Bugey

Marché de Noël

Marché de Noël

Un marché de Noël qui s’ouvre aux traditions “British” mais qui sera probablement le dernier…

Un marché de Noël qui s’ouvre aux traditions “British” mais qui sera probablement le dernier…
Cette année encore, le Sou des écoles a proposé aux visiteurs un marché de Noël plein de nouveautés dans une ambiance de Noël avant l’heure. Ce 13ème marché de Noël fut une véritable réussite, ponctuée par les étonnants “Crackers”, tradition anglaise présentée par Viviane Fawaz. Pour autant, il s’agira très probablement de la dernière édition, tant l’investissement est lourd pour les quelques bénévoles qui s’impliquent dans cette organisation.

 

Pour pallier au manque de participation des parents d’élèves, la présidente Virginie Charbonnel et les membres du Sou des écoles avaient décidé d’innover. Il fallait en effet trouver une solution pour maintenir le marché de Noël sans que la poignée de bénévoles n’y laisse toute son énergie. Des stands ont donc été confiés cette année à des intervenants extérieurs. Et incontestablement, ce marché de Noël 2017 fut un excellent cru. Un atelier de création de décors était proposé aux enfants qui repartaient avec leur création. Le Père Noël venu en visite s’est prêté à la traditionnelle séance de photos, alors qu’un peu plus loin, gâteaux, friandises, confitures, samoussas le tout fabrication “maison” étaient également en vente pour les gourmands. Crêpes et vin chaud ont essayé de réchauffer les visiteurs transis par le froid hivernal.
L’invitée d’honneur, c’était Viviane Fawaz. Cette femme originaire d’Angleterre, vivant en France depuis l’année 2000 à Ambérieu-en-Bugey, a ainsi fait découvrir aux Vauxois la tradition anglaise des Crackers, de petites papillotes cartonnées aux couleurs et motifs de Noël.
Beaucoup ne connaissaient pas cette tradition créée initialement en 1847 par Thomas J. Smith. Il s’agissait alors d’une invention destinée à vendre ses friandises, en les insérant dans des papillotes en forme de tubes dotés d’un mécanisme provoquant une mini-explosion, un craquement (d’où son nom) au moment de l’ouverture. Cet objet est entré depuis dans la tradition anglaise et est devenu incontournable aux repas des fêtes de fin d’année.
Les “Christmas crackers” sont souvent mis dans les assiettes du repas de Noël dans les familles anglaises. La tradition consiste à s’asseoir à table, puis à croiser les bras pour ouvrir en même temps les Crackers. Puis chacun met sur la tête la couronne en papier, lit les blagues et regarde le petit cadeau qu’il a obtenu.
Cette tradition s’est facilement exportée dans les pays imprégnés par la culture britannique comme le Québec, l’Australie. En France, elle trouve peu d’échos jusqu’à présent,pourtant des entreprises françaises produisent aujourd’hui des Crackers.
Viviane Fawaz, qui exerce la profession de professeur d’arts plastiques, explique que la fabrication manuelle des Crackers demande beaucoup de temps, environ 2 heures pour fabriquer 6 Crackers.
Mais malgré le succès de ce marché de Noël, le Sou des écoles a cependant décidé de ne plus reproduire l’événement dans le futur. L’organisation demande toujours beaucoup trop d’investissement plusieurs semaines avant le jour J, et les parents d’élèves ne sont pas assez nombreux à s’impliquer...




advertising advertising
Comprar Clomid online en España comprar cytotec en España cialis kopen online in Nederland Köpa viagra på nätet utan recept Sverige Acheter clomid pas cher acheter cytotec acheter cytotec en ligne