bienfaits vitamine d https://pharmaciefr.org/levitra-generique/ emplois de services de santé mentale


Home
L'ainfo locale en ligne


Priay

Ecole

Ecole

Rythmes scolaires : les résultats de l’enquête attendus courant janvier

Rythmes scolaires : les résultats de l’enquête attendus courant janvier
L’école de Priay va-t-elle revenir à la semaine de 4 jours à la prochaine rentrée ? Verdict au début de l’année 2018.

 

En France, la majorité des communes a fait le choix du retour à la semaine de quatre jours. C’est en réalité une organisation quasiment unique au monde, car la plupart des pays offrent cinq journées par semaine, voire six. Par ailleurs, la France reste le pays au plus grand nombre de jours de repos avec quatre séries de deux semaines, auxquelles s’ajoutent de longues vacances d’été.
À Priay, comme sur l’ensemble du territoire intercommunal de la vallée de l’Ain-pays de Cerdon, on a préféré ne pas hâter les choses et attendre un peu avant de prendre une décision. Ainsi, aucune demande de dérogation n’a été effectuée afin de rebasculer de la semaine de 4,5 jours à celle de 4 jours.
Organisation des parents, organisation des enseignants, organisation des mairies : il est vrai que les contingences sont nombreuses dans l’établissement des rythmes scolaires et que chacun y voit de son point de vue personnel, sans forcément songer réellement à l’intérêt réel de l’enfant. Les municipalités s’inquiètent de l’organisation et des frais engendrés, les parents se soucient de leur mode de garde, les enseignants de leur propre rythme de travail... Pas toujours évident pour chacun d’y trouver son compte. L’enfant, lui, n’aura de toute façon pas vraiment son mot à dire quoi qu’il arrive.
Sur le canton, le calendrier concernant la réforme des rythmes scolaires suit son cours, avec la consultation des différents partenaires, avant de prendre une décision pour la rentrée 2017/2018.
La compétence “enfance-jeunesse” étant intercommunale, c’est donc la communauté de communes qui a été chargée de coordonner la consultation. Au mois de novembre, un questionnaire a été distribué aux familles. Au début du mois de janvier, une “édition spéciale” du journal intercommunal sera diffusée dans l’ensemble des boîtes aux lettres de la communauté de communes et il lèvera le voile sur les résultats de l’enquête menée auprès des familles. Ces résultats ne signifieront cependant pas qu’une décision adoptée dans ce sens sera forcément prise, puisqu’il faudra également préalablement obtenir les avis des autres acteurs de l’organisation des rythmes scolaires. Mais néanmoins, il est peu probable que les communes s’y opposent formellement, sauf impossibilités organisationnelles.
Dès la mi-janvier, les établissements devront réunir des conseils d’école extraordinaires afin de permettre aux membres de droit d’émettre également un avis. Puis à la fin du mois de janvier, un vote interviendra en conseil communautaire. Ce vote permettra de finaliser le dossier et de proposer d’appliquer une nouvelle réforme, ou pas, en adressant les conclusions aux directeurs académiques des services de l'Éducation nationale (DASEN). C’est ensuite la Commission de l’Éducation nationale qui statuera, probablement au cours du mois de février 2018, afin de valider un possible retour à la semaine de 4 jours, ou au contraire pour entériner la volonté des établissements du territoire concerné de rester à 4,5 jours.




advertising advertising advertising advertising
Comprar Clomid online en España comprar cytotec en España cialis kopen online in Nederland Köpa viagra på nätet utan recept Sverige Acheter clomid pas cher acheter cytotec acheter cytotec en ligne