bienfaits vitamine d https://pharmaciefr.org/levitra-generique/ emplois de services de santé mentale


Home
L'ainfo locale en ligne


Tramoyes

Politique

Politique

Huit élus démissionnent : vers de nouvelles élections municipales

Huit élus démissionnent : vers de nouvelles élections municipales
Huit conseillers municipaux ont démissionné fin décembre, sur les dix-neuf élus que compte le conseil municipal. Ceci devrait entrainer de nouvelles élections municipales dans les trois prochains mois.

Le courrier est parti à la préfecture le 19 décembre et a été reçu le 21 : six conseillers municipaux tramoyens démissionnaient. Deux autres ont suivi très rapidement, dont un pour les mêmes raisons que les six premiers démissionnaires. Ces huit départs sur un total de 19 élus, avec une seule liste en lice lors des dernières élections municipales, ont une conséquence : la tenue de nouvelles élections municipales dans les trois mois, avec une réélection intégrale du conseil.
Quelques jours après Noël, Véronique Bellemin, Brigitte Fillion et Xavier Deloche, nous reçoivent pour expliquer les raisons de leur départ. Une décision qui ne tombe pas comme un “couperet” expliquent-ils, mais qui intervient après des alertes régulières pour ces élus qui s’étaient tous engagés aux côtés d’Henri Mercanti en 2014. “Nous avions envie d’apporter un regard nouveau et de porter des projets novateurs pour Tramoyes, dans un contexte de raréfaction des ressources et de nécessaire optimisation des moyens. Nous avions la farouche volonté de travailler ensemble et de construire le Tramoyes de demain face aux transitions en cours et aux nombreux changements structurels à venir. Notre volonté reste intacte. Toutefois, notre bilan à mi-mandat nous a conduits à mesurer les écarts entre les ambitions initiales et le résultat du quotidien” expliquent-ils dans un communiqué. Concrètement, ils expliquent avoir vécu “une année 2017 compliquée. Nous avons régulièrement interrogé le maire sur les méthodes. Les réunions de conseil municipal sont insuffisamment préparées. Nous avons fait des propositions. En février, nous avons demandé une réunion préalable pour le budget. En mars, nous n’avons pas tous voté le budget, c’était une première alerte” expliquent nos interlocuteurs. “Il n’y a pas de volonté de transparence et de concertation, pas de vision stratégique. On pourrait améliorer le fonctionnement du conseil municipal et de la commune.” […] “Henri Mercanti a toujours dit que ce serait son dernier mandat, mais il n’y a pas de transmission.” Ultime alerte, le 15 décembre, une réunion entre les six élus souhaitant des explications et le maire se tient. Durant deux heures. Les protagonistes expliquent alors qu’ils n’avaient auparavant pas l’intention de démissionner : “Nous avions souhaité tenir un propos équilibré entre notre reconnaissance pour l’investissement, l’engagement, l’implication du maire et de ses adjoints, mais aussi formuler des critiques constructives pour respecter les orientations de notre profession de foi.” Ils estiment ne pas avoir été entendus. Une publication sur les réseaux sociaux le lendemain de cette rencontre est considérée comme la “goutte d’eau”. Ils décident de démissionner. Mais à 6, ils étaient seuls à partir. Le fait que deux autres élus décident eux aussi de quitter le conseil entraînera une nouvelle élection municipale pour les trois prochaines années. Néanmoins, les démissionnaires expliquent : “On a pris une décision qui nous engage, on prendra nos responsabilités pour l’avenir de la commune.” A suivre…

Contacté, le maire Henri Mercanti réagira très prochainement

Légende photo: Brigitte Fillion, Xavier Deloche et Véronique Bellemin s’expriment en leur nom mais aussi en celui de quatre autres démissionnaires : Catherine Chaigneau, Hélène Lachenal, Isabelle Martin et André Goy






advertising advertising advertising advertising
Comprar Clomid online en España comprar cytotec en España cialis kopen online in Nederland Köpa viagra på nätet utan recept Sverige Acheter clomid pas cher acheter cytotec acheter cytotec en ligne