bienfaits vitamine d https://pharmaciefr.org/levitra-generique/ emplois de services de santé mentale


Home
L'ainfo locale en ligne


Ambronay

Bibliothèque

Bibliothèque

Un bilan positif mais des inquiétudes de plus en plus vives pour l’avenir

Un bilan positif mais des inquiétudes de plus en plus  vives pour l’avenir
Brigitte Perez-Delacour, responsable de la bibliothèque a dressé le bilan de l'année écoulée avant de présenter les projets pour 2018. Si le constat est plutôt positif, de vives inquiétudes émergent pour les mois à venir. Le manque de bénévoles, l’accentuation de la charge de travail et de nouveaux impératifs émanant du Département laissent planer un vent d’incertitudes.

 

La gestion de la bibliothèque représente une somme de travail toujours conséquente. Les bénévoles doivent concilier avec les permanences au public, l'accueil des scolaires, la gestion des livres (achat, reliure, réparation, …) l'organisation des manifestations et des animations.
La bibliothèque d’Ambronay est riche d’un fonds de 13.000 ouvrages. Financièrement, elle fonctionne grâce à la subvention de la municipalité, aux adhésions et aux dons, qui permettent d’acheter régulièrement livres et magazines (achat de 271 livres et 11 abonnements en 2017). Ces achats sont cependant en régression compte tenu du prix qui augmente. Malgré tout, il faut savoir que le renouvellement des livres est constant. C’est impératif pour élargir le public et accueillir des jeunes. D’autre part, la Direction de la Lecture Publique prête régulièrement des documents ce qui permet de posséder un fonds plus conséquent.
La bibliothèque compte ainsi actuellement 489 adhérents, dont 138 adultes et 351 enfants, les écoles primaires, maternelle et l'établissement St Graz d'Ambronay venant régulièrement.
Les enfants des écoles sont accueillis le mardi après-midi (GS maternelle) et le jeudi matin (maternelle tout-petits et moyens) ; mercredi matin (5 classes de primaire par roulement), jeudi après-midi (établissement St Graz) et le vendredi (2 classes de primaire par roulement). La grande section maternelle, les CP et CE1 bénéficient toujours du “Défi lecture”, qui consiste à demander aux élèves de lire 5 livres, et de voter pour leur livre préféré. À cette occasion, un jeu de l’oie est organisé en fin d’année avec un goûter et une récompense pour tous (un livre offert par le Sou des écoles).
Cette année la bibliothèque a également participé au concours “Graines de lecteurs” organisé par la DLP. Ce concours permet aux petites et moyennes sections de l’école maternelle de bénéficier d’ouvrages adaptés à leur niveau.
Après avoir dressé le bilan des expositions et des animations 2017, Brigitte Perez-Delacour a abordé celles de l'année qui débute. Plusieurs thématiques sont retenues, telles que les auteurs contemporains, la passion du cirque. Il y aura aussi le Printemps des Poètes dédié aux “saisons”, en collaboration avec la Palette des arts et les écoles d'Ambronay, le vote du meilleur livre pour le concours des Incorruptibles, les Graines de lecteur, ainsi que le concours photo sur le thème de la gourmandise et “1, 2, 3 Albums” en collaboration avec les CM2. D'autres animations et expositions seront prévues au cours de l'année en fonction des besoins et des projets de bénévoles.
À la bibliothèque, l'année 2017 a incontestablement été dynamique et 2018 s’annonce bien chargée, avec ses bénévoles et l'équipe du mardi qui s'investissent dans les projets et la présence de l'association La Guilde du Jeu qui se réunit tous les vendredis soir autour de jeux de société.
Mais l'avenir s’annonce compliqué, car certains bénévoles ne pourront plus assurer leurs permanences et le roulement prévu des scolaires. Cela pose aujourd'hui un véritable problème pour assurer la continuité de la venue des écoliers. Faudra t-il arrêter cette animation qui apporte pourtant un véritable enrichissement culturel ?
Le bureau s’inquiète, en outre, des nouvelles directives du Conseil départemental, qui apparaissent également comme inquiétantes pour la survie des petites bibliothèques, avec notamment la suppression des bibliobus et médiabus et l’exigence d’un fonctionnement trop rigoureux. À cela il faut ajouter des animations qui sortent du cadre du fonctionnement des bibliothèques et qui demandent un travail de plus en plus important pour les bénévoles.
“Quelle est donc cette politique qui met en péril les petites bibliothèques, si nécessaire aux habitants de nos petites villes !” s’inquiète la présidente.

Photo : Claude Perez-Delacour, Brigitte Perez-Delacour et Christine Pillie.




advertising advertising advertising
Comprar Clomid online en España comprar cytotec en España cialis kopen online in Nederland Köpa viagra på nätet utan recept Sverige Acheter clomid pas cher acheter cytotec acheter cytotec en ligne