bienfaits vitamine d https://pharmaciefr.org/levitra-generique/ emplois de services de santé mentale


Home
L'ainfo locale en ligne


Actualités

Contrôles routiers

Contrôles routiers

Radar mobile : près de 7.500 flashs en 2017 entre Bourg et Loyettes

Radar mobile : près de 7.500 flashs en 2017 entre Bourg et Loyettes
Au 1er juillet la vitesse sera désormais limitée à 80km/h sur l’essentiel du réseau routier départemental. Certains radars pourraient bien crépiter à un rythme plus soutenu que jamais, à l’image de l’appareillage mobile qui est régulièrement déplacé le long de la RD1075, notamment sur les cantons d’Ambérieu et Lagnieu.

 

L’année 2016 avait été particulièrement catastrophique dans l’Ain en matière d’accidents de la route. Un total de 59 tués, soit 21 de plus que l'année précédente, il fallait remonter loin pour retrouver un bilan aussi dramatique.
Au cours du printemps, un nouveau plan d’urgence était donc lancé pour tenter de stopper au plus vite cette tendance. Il s’est traduit par une augmentation substantielle du nombre de contrôles répressifs, leur diversification, et l’accentuation des contrôles banalisés dissuasifs. Ces contrôles ont tout de même conduit à la rétention de 1876 permis. Il reste cependant toujours difficile d’affirmer quel impact réel aura eu ce plan au cours de l’année 2017, mais quoi qu’il en soit, la mortalité sur les routes de l’Ain est de nouveau revenue à des valeurs plus “raisonnables” si l’on peut estimer que 44 morts est quelque chose de raisonnable. Pour autant, le département demeure toujours parmi les plus accidentogènes de France, et la régression du nombre de tués en 2017 est plus que jamais une tendance fragile. D’ailleurs, le nombre d’accidents, n’a pas régressé, au contraire même, puisqu’on en a comptabilisé 409 en 2017 contre 392 en 2016.
Parmi le nouvel arsenal déployé, on retiendra, entre autres, la mise en place d’un radar mobile (aussi appelé radar de chantier) sur un itinéraire entre Bourg et Loyettes empruntant la RD1075. La cabine du radar est régulièrement positionnée entre Ambronay et Pont-d’Ain, (sur le parking vers la carrière), et il était également récemment installé un peu avant la centrale nucléaire en direction de Loyettes.
Ce dispositif est visiblement efficace, au moins en terme de répression, puisqu’il a déjà enregistré 7.494 infractions sur la seule année 2017.
Son efficacité tient évidemment à sa mobilité qui créée un effet de surprise, mais aussi à sa technologie, puisqu’il est pourvu du laser LIDAR, ce qui lui permet de mesurer la vitesse de circulation des véhicules dans les deux sens de circulation, et est “discriminant” ce qui permet de flasher à des vitesses différentes les véhicules légers et poids lourds.
Tout récemment, lors du bilan annuel, le préfet de l’Ain a rappelé que la sécurité routière resterait une priorité pour 2018 avec comme objectifs, encore une fois, la baisse du nombre d’accidents et du nombre de morts. Un effort particulier sera mené sur les sanctions de l’usage du téléphone portable au volant, notamment par le renforcement des contrôles banalisés. La conduite avec le téléphone portable en main sera plus durement sanctionnée, et il est prévu qu’à l’horizon 2019, lorsqu’elle s’accompagnera d’une infraction menaçant la sécurité d’autrui, elle pourra entraîner la rétention du permis de conduire. Le téléphone portable est directement en cause dans 10 % des accidents mortels dans l’Ain en 2017, “même si sa part réelle, et parfois difficilement rattachable, avoisine plutôt les 20/25 % comme en témoigne le nombre important de chocs frontaux” précisent les services de la préfecture.
Les orientations définies par le comité interministériel de sécurité routière mettent aussi l’accent sur un durcissement des sanctions contre l’alcool et les stupéfiants au volant et évidemment la baisse de la vitesse maximale autorisée, alors que se profile une nouvelle échéance. En effet, au 1er juillet 2018, il ne sera désormais interdit de rouler à plus de 80km/h sur la quasi-totalité du réseau routier départemental, excepté les autoroutes.

De nouveaux itinéraires radars vont bientôt être  opérationnels

Outre les mesures nationales annoncées, dans l’Ain, d’autres dispositions sont d’ores et déjà en cours de mise en œuvre. Après l’itinéraire radar mis en place en 2017 sur la Rd1075 entre Bourg et Loyettes, un autre itinéraire sur le pays de Gex est en cours d'installation, les contrats ont été passés avec les entreprises. Sur l'axe Bourg-Lyon, et donc la D1083, qui des études ont également été menées pour définir les zones les plus dangereuses et implanter des radars mobiles. Ces deux nouveaux itinéraires devraient être activés au cours de ce premier semestre.




advertising advertising advertising
Comprar Clomid online en España comprar cytotec en España cialis kopen online in Nederland Köpa viagra på nätet utan recept Sverige Acheter clomid pas cher acheter cytotec acheter cytotec en ligne