bienfaits vitamine d https://pharmaciefr.org/levitra-generique/ emplois de services de santé mentale


Home
L'ainfo locale en ligne


Actualités

Transports

Transports

Les élus bien décidés à ne rien lâcher pour sauver la gare de Tenay/Hauteville

Les élus bien décidés à ne rien lâcher pour sauver la gare de Tenay/Hauteville
Le projet de la SNCF de supprimer des arrêts en gare de Tenay, continue de faire des remous de la vallée jusqu’au plateau d’Hauteville. Un groupe s’est symboliquement mobilisé pour montrer toute sa détermination à ne pas accepter de telles mesures qui pourraient signer à courte échéance la fermeture de la gare de Tenay/Hauteville avec des répercussions graves sur la vie locale.

 

Samedi matin, les maires du Plateau d'Hauteville, de la Vallée de l'Albarine, ainsi que des usagers des trains, se sont retrouvés devant la gare de Tenay en signe de protestation. Ils voulaient dénoncer une nouvelle fois le projet de la SNCF, de réduire le nombre d'arrêts dans les gares de Tenay (projet évoqué dans une précédente édition) mais aussi de Virieu-le-Grand. Une dizaine de trains assurant les liaisons Ambérieu/ Chambéry et Chambéry /Ambérieu s'arrêtent actuellement à Tenay, mettant Lyon à 35 minutes de la vallée de l’Albarine ou 45 minutes selon les horaires. Vivre dans la vallée ou même sur le plateau tout en travaillant sur l’agglomération lyonnaise, c’est donc tout à fait possible dans ces conditions. Mais cela pourrait ne pas durer si la SNCF met à exécution ses projets... “Des jeunes veulent habiter ici pour la qualité de vie. On doit coller avec la mentalité de ces populations qui privilégient la qualité de vie avant la rémunération, et seul le train leur permet de rejoindre les bassins d'emploi” constate le maire d'Hauteville Bernard Argenti qui reste convaincu que pour attirer de nouveaux habitants et éviter un départ des foyers en activité, ces territoires ruraux ont absolument besoin de la fibre optique et d’une desserte SNCF adaptée. Concernant l'avenir des 2 gares Bernard Argenti, estime qu’il faut mettre en place “un véritable plan Marshall, avec une réelle volonté politique car aujourd'hui l'État se désengage. Il doit pourtant y avoir une concertation entre l'État, la Région et la stratégie logistique SNCF qui doit assurer le maintien de ces gares, avec un cadencement adapté.”
Le premier magistrat de St-Rambert, Gilbert Bouchon, regrette pour sa part le manque de transparence de la SNCF et redoute que ces suppressions d'arrêts interviennent sans préavis. Le député Damien Abad, qui n'avait pu se rendre aux côtés des élus, a souhaité néanmoins leur apporter sa solidarité, estimant que “les arrêts de trains en gare de Tenay sont stratégiques pour l'activité économique, car ils désenclavent la Vallée et le Plateau d'Hauteville.Cette gare est prioritaire et essentielle, et elle ne doit pas fermer”. Damien Abad a précisé qu’une négociation devrait être entamée dans les 2 à 3 mois à venir, entre la Région et le réseau SNCF, qui devrait apporter une réponse au cours de l’été.




advertising advertising advertising
Comprar Clomid online en España comprar cytotec en España cialis kopen online in Nederland Köpa viagra på nätet utan recept Sverige Acheter clomid pas cher acheter cytotec acheter cytotec en ligne