bienfaits vitamine d https://pharmaciefr.org/levitra-generique/ emplois de services de santé mentale


Home
L'ainfo locale en ligne


Lagnieu

Histoire

Histoire

Qui était le professeur Rollet ?

Qui était le professeur Rollet ?
Une rue porte son nom à Lagnieu, mais qui était le professeur Rollet ?


C'était le fils du maître de Poste de Lagnieu... Mais ce n'est pas pour cela que Joseph Rollet est entré dans l'histoire, de manière, certes, plus discrète que les grands hommes politiques et les stars du show-business, mais il a néanmoins apporté une pierre notable en matière de santé.
Né le 12 novembre 1824 à Lagnieu, Joseph Rollet a été médecin et chirurgien, spécialiste des maladies vénériennes dites “honteuses” à l'époque. Après de brillantes études à Lyon, il s'est fait remarquer lors de son internat à Paris pour le dévouement avec lequel il soignait les blessés des émeutes du peuple parisien en juin 1848, ce qui tend à montrer son profond humanisme. Après son doctorat, de retour à Lyon, il a raté le concours pour devenir chirurgien-major de l'Hôtel-dieu mais réussi celui pour occuper le même poste à l'Antiquaille, établissement spécialisé dans les maladies vénériennes et de peau dites incurables. C'est là qu'il a commencé à s'intéresser à ces maladies encore très mal connues.
Grâce à Rollet, les connaissances en la matière ont été considérablement approfondies. Il a notamment différencié la syphilis de la blennorragie encore appelée chaude-pisse à l'époque et publier des études sur la contagion et le mode de transmission de ces maladies. Dans un rapport envoyé au ministre des affaires étrangères pour lutter contre la propagation de ces maladies sur le plan international, il est le premier à prescrire des contrôles rigoureux, la mise en place d'une législation internationale et des visites sanitaires pour les militaires et marins. Surtout, il s'attache à déculpabiliser les personnes atteintes par ces maladies “honteuses”.
A Lyon, son travail sur l'hygiène de la ville et son rapport sur l'épidémie de typhoïde de 1874 lui ont valu l'obtention de la chaire d'hygiène de la toute nouvelle faculté de médecine. Il aurait préféré la chaire de dermatologie qu'il estimait lui revenir de droit, mais elle a été confiée à son adjoint, Antoine Gailleton, qui deviendra maire de Lyon quelques années plus tard.
Grâce à Joseph Rollet, la connaissance de la syphilis, un fléau au XIXème siècle, a pu désormais reposer sur des bases scientifiques permettant de nombreuses avancées. Le 2 août 1894, il est mort à Lyon après avoir rédigé le discours qu'il devait prononcer le lendemain comme président du congrès de dermato-vénérologie qui allait s'ouvrir à Lyon. Il a laissé sa femme, un garçon professeur de clinique ophtalmologique, et une fille mariée en secondes noces à un autre médecin émérite, le professeur Alexandre Lacassagne, un pionnier, tout comme Joseph Rollet, mais en matière de médecine légale.
Il a été inhumé le 4 août au cimetière de Beynost où il possédait une résidence d'été.


Sources : wikipedia ; divers sites Internet ; coupures de presse.






advertising advertising advertising advertising advertising
Comprar Clomid online en España comprar cytotec en España cialis kopen online in Nederland Köpa viagra på nätet utan recept Sverige Acheter clomid pas cher acheter cytotec acheter cytotec en ligne