bienfaits vitamine d https://pharmaciefr.org/levitra-generique/ emplois de services de santé mentale


Home
L'ainfo locale en ligne


Faits-Divers


Tentative d’enlèvement d’un enfant devant le collège de St-Rambert : une rumeur qui fait tâche d’huile ?

Tentative d’enlèvement d’un enfant devant le collège de St-Rambert : une rumeur qui fait tâche d’huile ?
Mais que s’est-il réellement passé devant le collège de Saint-Rambert-en-Bugey. Pas grand-chose vraisemblablement, mais la propagation de la rumeur d’une véritable tentative d’enlèvement s’est répandue tellement vite sur les réseaux sociaux que même la direction de l’établissement a pris la décision de publier un communiqué incitant à la vigilance.

 

Lundi, dans l’après-midi, une “tentative d’enlèvement” d’une enfant aurait eu lieu juste devant le collège de St-Rambert. Un individu aurait tenté d’emmener une jeune fille dans sa voiture, ou l’aurait au moins invitée à monter pour la raccompagner chez elle.
En fait, c’est un parent qui a alerté un agent à proximité qui a lui même prévenu la direction de l’établissement du comportement étrange d’un homme. Le Collège a aussitôt pris contact avec la gendarmerie et une patrouille a été dépêchée sur place. Suite aux indications des témoins, les gendarmes ont appréhendé peu après un individu de 70 ans en état d’ébriété, domicilié dans un village proche. Mais dès les premières auditions, il est apparu que le retraité ne s’est visiblement pas rendu coupable...De grand-chose. Certes il aurait pu parler à une fillette devant l’établissement, et il aurait peut-être pu lui proposer de la raccompagner, mais aucun fait concret n’a été constaté. À aucun moment l’homme n’aurait en tout cas touché l’enfant d’une façon ou d’une autre selon les propos d’un officier de gendarmerie qui a suivi l’ouverture des investigations. Les militaires ont évidemment consulté ses possibles antécédents judiciaires du retraité, mais il n’était pas fiché. Une enquête a tout de même été ouverte par le Parquet de Bourg-en-Bresse afin d’écarter toute hypothèse d’une tentative d’approche calculée de la part du sexagénaire, qui n’a pas été maintenu en détention à l’issue de son audition.
Mais si au fond, la vigilance des uns et des autres est plutôt à saluer, la suite des événements semble davantage le fruit d’une imagination collective boostée par la puissance des réseaux sociaux. En quelques heures, la présence des gendarmes vers le collège, l’interpellation de l’homme qui avait parlé à une adolescente, se sont transformés en véritable “tentative d’enlèvement”, et la rumeur a évidemment pris une amplitude considérable.
Le Principal du collège a d’ailleurs lui même rédigé une lettre à l’attention des parents pour les inviter à la prudence, suite à des faits qu’il qualifie d’ “agression”.

Beaucoup de faits déformés ou inventés sur les réseaux sociaux

La suite de l’enquête permettra peut-être de savoir ce que ce septuagénaire faisait réellement à proximité du collège, et quelles étaient ses intentions. En attendant, cette affaire rappelle surtout que les exagérations voire les rumeurs sans aucun fondement, sont monnaie courante sur les réseaux sociaux. Très fréquemment, des “tentatives d’enlèvement” à proximité d’établissements scolaires ou clubs sportifs de notre département y sont mentionnées, sans éléments tangibles, sérieux et crédibles. Des vérifications sont cependant effectuées systématiquement par les forces de l’ordre si elles sont sollicitées. Parfois ils s’agit de ragots ayant un semblant de fondement, qui se sont d’abord propagés de bouche à oreille avant d’être amplifiés et déformés. Parfois il s’agit de ce qu’on appelle communément des “fake news”. Il y a quelque temps, ce sont ainsi les rumeurs d’un double meurtre et de viols perpétrés aux alentours de Pont-d’Ain qui étaient propagées sur Internet avec beaucoup de conviction. L’an dernier, également, deux tentatives d’enlèvement de jeunes ados sur le secteur de la Côtière étaient précisément décrites, avec moult détails au sujet de l’agresseur présumé. Les gendarmes, saisis de l’affaire, avaient rapidement pu démontrer que rien n’était fondé.

 

 




advertising advertising advertising advertising
Comprar Clomid online en España comprar cytotec en España cialis kopen online in Nederland Köpa viagra på nätet utan recept Sverige Acheter clomid pas cher acheter cytotec acheter cytotec en ligne