bienfaits vitamine d https://pharmaciefr.org/levitra-generique/ emplois de services de santé mentale


Home
L'ainfo locale en ligne


Ambérieu

Portrait

Portrait

Sylvain Pussier passe la vitesse supérieure

Sylvain Pussier passe la vitesse supérieure
Gérant du garage automobile Peugeot fondé, en 1977 par son père, Guy, et pilote automobile amateur, Sylvain Pussier est en train de finaliser la construction d’un atelier de compétition pour préparer ses voitures. L’été et la saison des courses sur circuit passés, il sera au départ début décembre du trophée Andros, une compétition automobile qui se déroule sur glace.


Le garage qu’a créé mon père compte déjà 20 salariés et pour préparer la saison du trophée Andros il y a 14 personnes de plus. Ce n’était plus possible...”. Sylvain Pussier revient sur la raison qui l’a poussé à déménager son atelier de compétition des locaux du garage Peugeot de l’avenue de la Libération, dans une partie des locaux de la zone en Point Bœuf où se situait son karting. L’autre partie sera occupée par un magasin Fresh.
C’est que depuis son entrée en piste sur les circuits de course automobile, Sylvain Pussier en a fait du chemin, chemin qui l’a conduit à revoir son organisation pour préparer ses voitures dans de bonnes conditions et pour monter en puissance. 2ème de la catégorie Elite (amateurs) du trophée Andros, une épreuve sur glace, 5ème du championnat GT Tour et champion de France RCZ sur circuit dans le cadre des rencontres Peugeot, ses meilleurs résultats témoignent de sa bonne progression en compétition, lui qui était arrivé lors de la saison 2012-2013 sur sa première compétition sur circuit, le Peugeot RCZ Racing Cup dans le cadre du GT Tour, avec ses propres deniers, un mécanicien et une boîte-à-outils.
Des moyens modestes par rapport aux grosses écuries, mais le “Petit Poucet” du genre, surnom qu’il s’était lui-même donné au départ, allait bien grandir par la suite, que ce soit sur la glace ou sur le bitume.


Une belle aventure avec le Club des Ambitieux


Dès cette première épreuve, ses bons résultats lui ont permis de se faire remarquer par la team Clairet Sport qui lui a proposé d’intégrer l’équipe, aux côtés d’Aurélien Comte, vainqueur de la première manche du championnat du monde de voiture de tourisme. C’est ainsi qu’il a réalisé sa première course sur glace et remporté le trophée RZR avec un buggy, avant d’enchaîner sur le trophée Andros où il a terminé 4ème de sa première course, puis remporté la première place de la catégorie Promotion.
Ces belles performances pour une première ont retenu l’attention des organisateurs du trophée Andros qui ont alors proposé à Sylvain de courir pendant toute la saison, à condition d’avoir un budget suffisant, de l’ordre de 100.000e. Une forte somme qui ne se trouve pas sous le sabot d’un cheval, ni même sous le pneu d’une voiture, ce qui lui a inspiré la création du Club des Ambitieux sur Ambérieu, afin de trouver les fonds nécessaires pour débuter. Il a su convaincre 120 PME et TPE du secteur d’Ambérieu pour injecter 1.000e par an pour financer sa saison, avec en échange, des places au trophée Andros et des invitations à des animations, notamment.
Grâce à cet engouement et ce support financier, Sylvain Pussier a pu s’adonner à sa passion, avec les résultats que l’on connaît à présent. Pendant la saison 2016-2017, son association avec la team Clairet Sport a débouché sur la création de la team Pussier Automobiles by Clairet pour préparer les saisons sur glace et sur circuit.
Une montée en puissance qui s’accompagne donc de la création d’un atelier dédié à la compétition pour accueillir 5 voitures qui y seront préparées. Et aussi de la recherche de nouveaux sponsors pour financer les saisons, comme Eurovia, entreprise spécialisée dans les travaux routiers, récemment devenue son plus important sponsor.
C’est qu’une saison de sport auto coûte très cher. Sylvain a besoin de 80.000e par an pour la saison sur circuit et de 400.000e pour la saison du trophée Andros. Pour le circuit, Sylvain présentait dans son garage de l’avenue de la Libération une 308 de 308 cv pour un poids de 1,170 tonne. Une voiture sortie d’usine et modifiée qui tourne avec un moteur Peugeot, alors que pour la saison sur glace à laquelle il participe avec des prototypes de base Peugeot 3008 de 370 cv pour un poids de 900kg et équipés de quatre roues motrices directionnelles, tout ou presque doit être fait sur-mesure, ce qui représente un coût très important. “Une vérification du moteur, c’est 20.000e” donne-t-il en exemple.

Et toujours des projets

Avec son atelier de compétition, Sylvain et ses préparateurs auront de la place pour bichonner et régler les cinq bolides de son écurie. A l’étage, se trouvent un bar et un simulateur de pilotage que les adhérents du Club des Ambitieux essaieront sans doute, ainsi qu’une salle de séminaire, l’événementiel étant aussi de sa partie. Et dehors, les 11.500m2 de terrain seront recouverts par du bitume et serviront de parking et aussi de piste d’essai.
Pour cette prochaine saison du trophée Andros qui débutera le week-end des 8 et 9 décembre à Val Thorens, Sylvain vise pour lui la première place de la catégorie Elite et pour son camarade de la team, Benjamin Rivière, la première place de la catégorie Pro.
Et pour l’année prochaine, il l’espère, il souhaite se mettre à la voiture électrique qui fera son apparition cette année au milieu des voitures thermiques lors du prochain trophée Andros. Mais pour ça, il lui faudra encore trouver de nouveaux partenaires pour supporter les 250.000e de budget que réclame une voiture de course électrique.
Et dans cette catégorie aussi le “Petit Poucet” devenu grand ne compte pas faire de la simple figuration.




Photos : Sylvain Pussier et deux de ses bolides ; Le garage de compétition est en cours de finalisation.






advertising advertising advertising advertising
Comprar Clomid online en España comprar cytotec en España cialis kopen online in Nederland Köpa viagra på nätet utan recept Sverige Acheter clomid pas cher acheter cytotec acheter cytotec en ligne